Le Blog d'Empi et Riaume et de son festival

9 November 2010

75 ans de passion !

Publié dans Général

Empi et Riaume a le plaisir de vous présenter son 75éme gala d’automne samedi 27 novembre 2010.

Pour l’occasion, une unique soirée sera consacrée à cet anniversaire, où vous pourrez découvrir ou redécouvrir les danses et les chants de notre région.

Un billet d’entrée acheté 5€ vous permettra de participer à la tombola. L’entrée est gratuite pour les enfants de moins de 12 ans.

Nous espérons vous voir nombreux.

14 April 2010

Concert à la chapelle des Balmes avec la chorale d’Empi et Riaume

Publié dans Sorties et spectacles

Vendredi 16 avril à 20h30,  la Chapelle des Balmes  retentira aux sons des musiques et des chants traditionnels de nos régions avec la chorale du groupe d’arts et traditions populaires Empi et Riaume.

mars 2010

 Nous assisterons également à une présentation de costumes des différents pays que composent le Dauphiné et le Vivarais.

5 April 2010

Les enfants d’Empi et Riaume présentent leur nouveau gala

Dimanche 11 avril, les enfants d’Empi et Riaume reçoivent leurs amis Varois du groupe “La Farigouleto“.

M. Dumollet sera-t-il présent? Ou assisterons-nous à une autre intrigue? Vous n’avez qu’à y aller pour le découvrir! Ce qui est sûr, c’est qu’il y aura du spectacle, des instants chorégraphiés dans lesquels même les artistes les plus jeunes peuvent participer,  des échanges de danses ou encore de la musique. Bref, tous les ingrédients pour passer un après-midi convivial, plein de partage et de découvertes de la culture de l’autre.

farigouleto 2008 4

Visitez le site Internet du groupe invité : http://lafarigouleto.ifrance.com/

> Dimanche 11 avril, dès 15 heures salle Jean Cocteau. Entrée libre. Possibilité d’acheter une assiette gourmande lors de l’entracte au prix de 4 euros. Renseignements auprès d’Empi et Riaume (HB) au 04 75 02 30 52.
M.P-L.

8 March 2010

14 jeunes filles d’Empi et Riaume « et leurs chaperons » s’envolent pour l’Arabie Saoudite !

Publié dans Général

Un certain mercredi, alors que tout se déroulait comme à l’accoutumée à Empi et Riaume, un surprenant de coup de téléphone est venu interrompre le joyeux brouhaha des enfants en répétition.

L’ambassade de France de Riyad en Arabie Saoudite appelait la présidente du CIOFF France pour qu’elle lui trouve d’urgence un groupe de danseuses traditionnelles françaises. Elle  cherchait désespérément, et pour cause, un ensemble féminin afin de proposer une soirée spéciale aux princesses royales lors du 26e Festival National de la Culture et des Traditions de Janadriyah.

Une condition était imposée, seules les jeunes filles étaient en mesure de se produire sur scène avec un programme de 30 minutes.

Le jour même, toutes les danseuses d’Empi et Riaume étaient contactées afin de donner une réponse définitive et d’urgence à l’ambassade.

Pas si simple lorsqu’il s’agit de se libérer de ses obligations scolaires ou professionnelles.

Au final, 14 jeunes filles participeront à ce voyage, 2 musiciens essentiels  au bon fonctionnement du spectacle. Deux chanteurs masculins adultes se joindront au groupe afin d’apporter aussi la caution sécuritaire dans ce pays peu connu des voyageurs occidentaux. Enfin, la présidente et la vice-présidente assureront l’encadrement de ces demoiselles.

La suite chorégraphique qui sera présentée nécessite déjà un travail soutenu  car ce sera pour l’occasion une nouvelle création reposant sur un travail de recherche et d’élaboration. Pour se faire, elle requiert une implication supplémentaire de la part de tous les participants et bien sûr des répétitions soutenues pendant la prochaine quinzaine.

Quel challenge !

C’est donc du 21 au 25 mars, que les 20 danseuses, musiciens et chanteurs d’Empi et Riaume séjourneront à Riyad afin d’offrir un parfum Ô combien exotique de leur petit coin de France.
V.P-L.

8 March 2010

Dans la peau d’une candidate à la Payse de France

Publié dans Général

Comme énoncé dans un précédent article, la jeune danseuse du groupe Empi et Riaume s’est lancée à la conquête du titre de Payse de France 2010.

Tout à débuté le vendredi 29 janvier où, Victoria, son cavalier, la vice présidente du groupe, et un danseur venu la soutenir et l’encourager, sont partis de Romans direction Anthony, une ville à 15km au sud de Paris.

Une fois arrivée sur place, à l’hôtel, les organisateurs de l’élection ont enlevé Victoria à ses accompagnateurs pour l’emmener au restaurant afin d’installer une certaine convivialité entre les candidates. A la fin du repas, une réunion s’est effectuée dans le hall de l’hôtel pour y énoncer les étapes détaillées de la journée du lendemain.

Samedi matin à 9h, toutes les candidates accompagnées de leur cavalier attendaient dans le hall de l’hôtel pour partir à l’hôtel Astoria où devait se dérouler le reste de la journée, dont l’élection. Une fois sur place, il fallut attendre que les problèmes de dernière minute soient réglés. Puis la répétition commença. Chaque candidate put passer sur scène pour y tester la qualité de son diaporama, et pour certaines, une opportunité de pouvoir répéter leur « texte ».

Lorsque midi arriva, l’intégralité des personnes présentes se mirent à table. Les candidates n’eurent qu’une petite heure pour déjeuner car il leur fallait être prêtes, en costume, à 14h.

A 14H tapante, chaque candidate accompagnée de son cavalier est montée sur scène afin de se présenter, présenter son costume et celui de son cavalier.

Enfin commença le moment tant redouté pour les six candidates : le passage.

En attendant leur tour, qui était pré défini lors de leur première rencontre, les candidates ont été isolées de toutes personnes excepté leur cavalier. Tout cela afin d’optimiser la concentration de chacune mais avant tout de limiter le stress déjà fortement présent.

Victoria fut la dernière à passer. Son passage se déroula sans encombre à l’exception d’un petit trou de mémoire lié au stress. Puis vint le moment où elle dut répondre à des questions de culture générale sur sa région et d’autres afin de mieux connaître ses motivations de candidate.

A l’issu des présentations, les jurés s’isolèrent dans une salle afin de mettre en commun leur notation pour chaque candidate, et établir le classement.

Victoria ne fut malheureusement pas élue, certainement à cause de son jeune âge. Mais elle est très fière d’avoir participé à cette élection et surtout d’avoir vaincu sa timidité en s’exprimant durant 20 minutes devant un public composé de presque 300 personnes.

La soirée se termina par un apéritif, puis un repas animé.

La dernière obligation des candidates fut de vendre 800 roses à l’ensemble des personnes présentes au repas.

Ce fut le dimanche matin, que nos quatre romanais prirent la route, en passant d’abord rendre visite à « la vieille dame » avant de rentrer chez eux exténués de ce weekend si riche en émotion.
V.P-L.

Page suivante »

Recherche





Retour en images sur le 33e festival

Les partenaires 2010

logo facebook